La région Centre favorise l’égalité Femmes/Hommes au travail. Orientation, formation, accompagnement ...

L’égalité dans mon entreprise

L’égalité dans mon entreprise

Un objectif l’égalité réelle

Les acteurs de l’entreprise doivent agir sur tous les freins à l’œuvre qui produisent des discriminations et des inégalités afin d’atteindre l’objectif final de suppression des écarts de rémunération:

 

• en  mettant en œuvre des pratiques RH (recrutement et gestion de carrière) non discriminatoires directement ou indirectement,
• et en agissant sur les effets structurels qui produisent la plus grande partie des inégalités par une véritable stratégie d’entreprise :

•• Les contrats à temps partiel qui sont beaucoup plus fréquents du côté des femmes (30%) que des hommes (6%). Cette situation s’explique, d’une part, car les femmes occupent majoritairement des emplois dans des secteurs professionnels qui proposent ce type de contrat (enseignement, commerces, grande distribution, santé, action sociale, services à la personne...) alors que souvent les salariées concernées souhaiteraient un temps complet. D’autre part, quand il s’agit « d’un choix », l’arbitrage au sein du couple s’est effectué sur le critère financier : c’est celui qui perçoit le moindre salaire (plus souvent la mère) qui diminue son temps de travail (83% des temps partiels concernent les femmes).


••La faible mixité des métiers : les parcours d'orientation et de formation différenciés entre femmes et hommes, renforcés par les attitudes sociales, contribuent à une ségrégationhorizontale du marché du travail en répartissant les hommes et les femmes dès leur plus jeune âge dans des secteurs d'activité, des professions et des emplois différents. Ainsi, près de la moitié des femmes se concentre dans une dizaine de métiers comme infirmier / infirmière (87,7 % de femmes), aide à domicile ou assistant-e maternel-le (97,7 %), agent-e d'entretien ou enseignant-e.


•• L’effet plafond de verre est l’expression qui illustre les barrières invisibles artificielles, créées par des préjugés comportementaux et organisationnels, qui empêchent les femmes d'accéder aux plus hautes responsabilités professionnelles et donc aux plus hautes rémunérations dans les entreprises.

Illustration : schéma du plafond de verre



En savoir plus sur ce phénomène :

Fiche de la CCI de Paris : les femmes se heurtent au plancher de verre.

 

Des financements existent pour favoriser la mixité des emplois et la promotion de femmes et les entreprises exemplaires peuvent recevoir le label « égalité professionnelle ». Ce Label délivré par AFNOR Certification reconnait les bonnes pratiques mises en œuvre efficacement par les organismes privés ou publics pour garantir durablement l'égalité professionnelle entre les femmes et les hommes. Il est l’une des expressions d’un dialogue social constructif entre employeur et partenaires sociaux.

En savoir plus sur le label :

http://www.boutique-certification.afnor.org/certification/label-egalite-professionnelle



Délégation AFNOR Centre

La Maison des entreprises - 14, boulevard Rocheplatte - 45000 Orléans
Tél. : 02 38 78 19 61

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.